Les cinq accords toltèques selon l’esprit du Reiki

Le 17 novembre 2014

Les cinq accords toltèques façon « juste pour aujourd’hui »

Le présent article est une reformulation selon le schéma de pensée positive des idéaux du Reiki, des accords toltèques tels qu’enseignés dans le livre de don Miguel Ruiz traduit de l’américain par Olivier Clerc Avec une préface de Maud Séjournant (1999, éd. Jouvence). Il se propose de profiter de l’occasion pour vous accompagner, au son de ma voix, dans un parcours à la découverte des… non pas quatre comme cela a été dit pendant des années, mais bien cinq accords toltèques, puisque don Miguel Ruiz a révélé dans un second temps l’existence d’un cinquième accord.

« Ne vous souciez pas du futur; gardez votre attention concentrée sur aujourd’hui et demeurez dans l’instant présent. Vivez simplement un jour à la fois.
Faites toujours de votre mieux pour tenir ces accords, et bientôt tout cela deviendra facile. Aujourd’hui, un nouveau jour commence. »

(Don Miguel RUIZ)

Allons-y !

Dimanche :

Lundi :

Juste pour aujourd’hui :

1. Ma parole est impeccable, c’est-à-dire qu’elle m’engage pleinement et sincèrement, écartant toute forme de médisance, que ce soit envers moi-même ou envers les autres.

Mardi

Juste pour aujourd’hui :

2. Quelques circonstances extérieures qui puissent survenir dans ma vie, celles-ci n’affectent que la surface des choses. Mon être profond reste calme et hors d’atteinte.

mercredi :

Juste pour aujourd’hui :

3. Je me contente d’observer les faits, éliminant de ma vie toute interprétation ou supposition concernant mes propres intentions et celles d’autrui. Je me libère du poison du jugement.

Jeudi :

Juste pour aujourd’hui :

4. Je fais de mon mieux, mettant toute mon énergie au service des trois premiers accords toltèques. Même s’il m’arrive de chuter, je me relève et reprends ma route, refusant le rôle du juge tout autant que celui de la victime.

Vendredi :

Juste pour aujourd’hui :

5. Quoi que je puisse entendre sur moi-même, autrui ou le monde, que cela vienne des médias, de mon entourage ou même du moulin de mon propre mental, je me libère de toute croyance a priori. Je préserve une part de scepticisme et garde en toutes choses mon esprit critique.

Vendredi soir :

Avec bienveillance envers moi-même et loin de tout sentiment de culpabilité, forcément irrationnel, je fais le bilan de ce que m’a apporté ce cheminement avec les cinq accords toltèques… puis je lâche prise dans la perspective du week-end qui arrive !

Et si le cœur m’en dit, je peux recommencer le parcours librement, quand j’en éprouve l’élan !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sécurité : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.