Avoir hâte (matin magique)

Quand ils ne peuvent plus supporter le présent, les humains se réfugient dans l’avenir. Mais ils n’y gagnent rien, car un jour ou l’autre ils seront bien obligés de se rendre à l’évidence : comme cet avenir imaginaire n’avait aucun fondement solide, c’est le vide qu’ils découvrent, et l’angoisse. Qu’ils commencent donc par bien vivre aujourd’hui : ils ont tellement de choses à goûter, à voir, à apprécier, à penser ! Mais pour vivre le moment présent, ils doivent apprendre à s’arrêter, à faire une pause, à ne plus se laisser emporter par la succession des événements et des états intérieurs que ces événements créent en eux. Bien sûr, la vie n’est qu’un flux ininterrompu, mais il faut trouver le moyen de s’arrêter pour mettre un peu d’ordre en soi-même, pour s’accorder à des rythmes plus harmonieux. Et c’est en cela que la méditation est tellement nécessaire. Méditer, c’est ralentir la marche précipitée du temps, afin d’introduire en soi un rythme, une paix, une lumière qui laisseront longtemps leur empreinte.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Attendre, avoir hâte (matin magique du jeudi 26 novembre 2015)

Attendre est un état d’esprit. En résumé, vous voulez l’avenir, mais non le présent. Vous ne voulez pas de ce que vous avez et désirez ce que vous n’avez pas. Avec l’attente, peu importe sa forme, vous suscitez inconsciemment un conflit intérieur entre votre ici-maintenant, où vous ne voulez pas être, et
l’avenir projeté que vous convoitez.

Cela réduit grandement la qualité de votre vie en vous faisant perdre le présent. Il n’y a rien de mal à essayer d’améliorer vos conditions de vie, et
vous pouvez le faire. Par contre, vous ne pouvez améliorer votre vie. La vie passe avant tout. La vie est votre Être intérieur le plus profond. Elle est déjà entière, complète, parfaite.

(Eckhart Tolle)

J’ai finalisé récemment la préparation d’un joli voyage que je ferai cet hiver. Et dès que j’ai eu terminé, j’ai spontanément eu hâte au jour du départ. Vous savez, cette envie de bondir dans l’avenir, dans une réalité encore plus spéciale, encore plus magique. Vous la ressentez peut-être par rapport à certains de vos projets.

J’ai souvent eu hâte à bien des choses. Et ça me semblait ultra sain et positif. J’avais l’impression de visualiser, d’être branchée à une énergie élevée.
Or, cette fois, en observant cette soif qui m’habitait, j’ai été étonnée de sentir toute la violence contenue dedans. Oui, la violence. Une violence envers l’instant présent. Une violence envers la vie elle-même… Cette vie si précieuse qui vient à notre rencontre ici et maintenant.

Savourer pleinement notre quotidien et penser avec joie aux jolis projets qui sont en voie de se concrétiser est une chose. Mais survoler notre réalité actuelle pour aller puiser notre oxygène dans nos visions d’avenir en est une autre. C’est comme si on rejetait ainsi le plus précieux des trésors… le seul véritable trésor. Comme si on réduisait le temple le plus sacré en salle d’attente.

Ainsi, avez-vous tendance à avoir hâte très souvent? À quoi avez-vous hâte, spécifiquement – à quelles visions futures êtes-vous attaché? Et que se passerait-il si vous redirigiez votre émerveillement vers ce que vous vivez présentement?

L’avenir peut nous faire de si belles promesses et sembler si rutilant. Mais au fil du temps, on finit par découvrir que ces grandes bouffées d’anticipation qu’on aime tant sont généralement accompagnées d’un sentiment subtil de vide, d’une sorte de désenchantement. Car bien que notre tête nous fasse miroiter un avenir tellement satisfaisant, notre cœur ne réclame que la simplicité et la perfection de cet instant.

Notez que vous pouvez vous abonner à Matins Magiques pour recevoir de petites doses quotidiennes de magie comme celle-ci, ou encore cliquer ici pour lire le matin magique du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.