Activation de la glande pinéale, un pont quantique entre corps et esprit !

Activation de la glande pinéale

Activation de la glande pinéale, un pont quantique entre votre corps et votre esprit !

Découverte dès le IIème siècle de notre ère par Claudius Galien, notre glande pinéale doit son nom à sa forme conique comparable à celle d’un pignon. Elle est un organe hautement perfectionné conçu par la Nature pour établir la communication entre le siège du raisonnement (mémoire, calcul, logique, pensée abstraite etc.), et celui de la créativité (sensibilité artistique, perceptions intuitives, émotions, présence à soi-même et au monde). Le philosophe René Descartes en avait déjà eu l’intuition, lui qui dès 1664, dans son Traité de l’Homme, voyait en elle le centre de l’âme elle-même. C’était sans doute lui faire trop d’honneur dans la mesure où l’âme, on le sait, est étroitement liée à chacun des organes du corps, et à tous conjointement. Galien avait observé, en procédant à des dissections sur des cadavres, que toutes les parties du cerveau sont interdépendantes, ce que viendrait confirmer plus tard l’étude de son activité électrique mettant en évidence non seulement les innombrables connexions entre les neurones mais aussi son extraordinaire plasticité, c’est-à-dire son aptitude à en créer sans cesse de nouvelles. Ainsi le tout, de même qu’en physique quantique, est bien davantage que la somme des parties !

Descartes quant à lui, décrivait la glande pinéale comme « le seul organe unique du corps ». En réalité, le progrès des microscopes a permis de démontrer que, tout comme le cerveau, les deux hémisphères qui la constituent sont fusionnés. Ce qu’il avait bien compris en revanche, c’est que la glande pinéale est un point de contact entre corps et esprit, l’un des intermédiaires par lesquels l’esprit agit sur le corps et vice-versa. Ce constat est à la base de toutes les pratiques holistiques faisant appel à l’auto-guérison. Descartes avait également mis en évidence le lien entre glande pinéale et vision. Ce n’est pas par hasard que sa position en relation avec les voies optiques lui a valu d’être affublée du titre de « troisième œil atrophié ». Dans la tradition védique du yoga, elle est associée aux deux derniers chakras, à savoir le troisième œil et le chakra coronal, au sommet du crâne.

La glande pinéale, un dispositif étonnant !

La glande pinéale possède des cellules nerveuses semblables à celles de la rétine. Elle est située à la base du cerveau, au-dessous des hémisphères cérébraux, au-dessus du cervelet et donc du tronc cérébral. Elle est en plein centre, sur la ligne médiane, en arrière de l’hypophyse avec laquelle elle ne doit pas être confondue même si leurs rôles respectifs sont complémentaires. La glande pinéale est donc en contact direct avec le centre du cerveau et les noyaux gris centraux du thalamus et de l’hypothalamus.

À quoi sert la glande pinéale ?

Pour répondre le plus simplement possible à cette question, disons en résumé que du point de vue purement physiologique, la glande pinéale est une glande endocrine qui sécrète trois hormones qu’elle peut distribuer dans tout l’organisme. Ce sont:

  • la Mélatonine, découverte en 1958 par Aaron Bunsen Lerner et qui, contrairement à ce qu’ont cru pendant longtemps de nombreux savants, n’est pas véritablement l’hormone du sommeil mais un puissant protecteur des neurones puisqu’elle les préserve de l’oxydation destructrice provoquée par les radicaux libres. Son action est donc très importante pour prévenir les maladies neuro-dégénératives.
  • le 6-Méthoxy-Harmalan, hormone de la veille et de la cognition, découverte en 1961 par William M. Mac Isaac et ses collaborateurs: un manque de cette hormone dans l’organisme se caractérise par un déficit en une substance connue pour ses importantes propriétés psycho-stimulantes.
  • La valentonine, véritable hormone du sommeil, découverte en 1994 par Jean Bernard Fourtillan. De publication récente pour des raisons de protection de la propriété intellectuelle, cette découverte a été portée à ma connaissance via une lettre d’information du professeur Joyeux juste au moment où je m’engageais à suivre la formation de Gabriela Gomez sur cette merveilleuse pratique, achevant de me convaincre que le temps était venu pour moi d’acquérir la capacité de vous en proposer aujourd’hui les bienfaits.

Ces trois hormones régulent le système Veille-Sommeil. Elles assurent la protection des cellules vis à vis des radicaux libres oxygénés, en particulier des cellules nerveuses du cerveau, le cœur mais aussi le système nerveux présent dans le tube digestif. Ce dernier est d’ailleurs souvent considéré comme notre « deuxième cerveau » en raison des corrélations entre son état de santé et les troubles de l’humeur. Elles assurent également la régulation des vies psychique et végétative de l’organisme pendant les 24 heures du cycle jour-nuit. mais là où le plan physiologique rejoint le plus fortement celui des interactions corps/esprit, c’est lorsqu’on sait que les applications thérapeutiques liées à la glande pinéale sont extrêment prometteuses dans les maladies d’Alzheimer et de Parkinson, les troubles du sommeil, les dépressions nerveuses et même les psychoses.

Ainsi, ouvrir sa glande pinéale et avec elle le circuit formidable dont elle est le chef d’orchestre, c’est donner le jour à un processus de transformation consciente qui ouvre la porte à la recherche spirituelle. C’est renouer avec Son être profond, c’est-à-dire le Soi. Cette part la plus haute de nous-même étant multi-dimensionnelle, le Soi n’est pas limité par les étroitesses du corps physique ni même du mental. C’est aussi s’ouvrir au champ infini des possibles, tous en passe d’advenir et pourtant insaisissables par notre imagination purement cérébrale.

Comment se déroule concrètement une activation de la glande pinéale ?

L’activation de la glande pinéale est complète lorsque vous avez suivi, à un intervalle pouvant aller d’une semaine à un mois, le cycle de trois soins qui sont, dans l’ordre:

  • Ouverture pinéale,
  • Activation pinéale,
  • Calibration pinéale

Pour chacun de ces soins, vous êtes en position assise, face au praticien. Votre présence consciente est requise car votre accord est sollicité à chaque étape de la séance tant par des répétitions de formules que par votre participation active à des exercices de respiration. Au terme du troisième soin, vous pouvez demander une quatrième séance dans laquelle vous revenez sur le protocole de votre choix parmi les trois précédemment proposés.

NB: L’activation de la glande pinéale est une méthode holistique puissante d’harmonisation quantique. Toutefois, elle ne se substitue en aucun cas au diagnostic ou à la prescription d’un médecin. En cas de problème de santé avéré, votre praticien en activation de la glande pinéale vous conseillera toujours de consulter et de suivre l’avis de votre médecin.

À lire aussi, le livre de Bernard Fourtillan et Henri Joyeux sur le système Veille-Sommeil et ses applications thérapeutiques