Soignez-vous avec vos mains ! La réflexologie des mains

La réflexologie des mains, voilà bien un sujet qui n’est pas Pour moi chose banale ! C’est pourquoi glaner sur la Toile un article qui lui est consacré ne doit certainement rien au hasard !

Ma toute première expérience de massage intuitif des mains, à défaut de réflexologie dont le nom même était alors bien étranger à mon univers de petite fille, date de l’époque où, âgée d’environ 10 ans, j’avais pour voisine en classe une amie répondant au prénom d’Isabelle avec qui j’échangeais des moments de pure détente en étant tour à tour celle qui masse et celle qui se fait masser les mains. Nous profitions pour cela des cours où nous savions que nous n’aurions pas à écrire mais seulement à écouter l’institutrice. Nos massages des mains se faisaient sous le bureau et dans le plus grand silence, à l’insu du reste de la classe. Était-ce déjà une manière d’évacuer le stress engendré en chacune de nous par la vie à l’école ? Si tel fut le cas, c’était totalement inconscient de notre part et nous étions à des années lumière de savoir que cette technique existait en réalité sous une forme très codifiée, qu’elle avait été mise au point par des médecins très compétents et qu’elle était connue sous le nom savant de “réflexologie des mains”.

Comme le dit la page d’accueil du site que tu me fais actuellement l’honneur de visiter, toi qui lis le présent article, mon père fut un acupuncteur qui jouissait d’une certaine réputation auprès de ses proches mais aussi d’un cercle un peu plus large de connaissances. En délicatesse avec la langue française, il avait trouvé avec moi un mode de communication très personnel consistant à garder dans ses mains les miennes, paumes bien ouvertes, les étudiant du bout des doigts avec dans le regard, une insistance qui révélait bien l’existence d’une intention que j’aurais été incapable de deviner à cette époque-là. Je m’amusais à me faire croire qu’il s’adonnait sur moi à la chiromancie… tout en sachant très bien, avec mon intuition enfantine, que tel n’était pas le cas. Il s’y attardait avec tant de concentration que son but ne pouvait pas être d’en lire les lignes pour jouer les diseurs de bonne aventure. Du reste une telle prétention ne lui ressemblait nullement ! Il semblait vouloir, soit me transmettre le code d’un plan, espérant que j’en tirerais quelque chose un jour, soit y déchiffrer lui-même quelque secrète carte de géographie pour y décrypter un message qui échapperait à ma mère, laquelle ne s’est jamais opposée à ce geste. Pour cela, pas besoin de langage… Depuis sa disparition, il est devenu source d’inspiration pour moi et j’ai maintenant compris qu’ayant été guérisseur de son vivant, ce qu’il cherchait dans mes mains n’était autre que cette énergie universelle dont j’ai aujourd’hui à coeur, humblement, d’être un canal.

Mais comme tu le sais, l’intuition aussi inspirante soit-elle, la transmission par les gènes aussi scientifiquement reconnue qu’elle soit, sont autant d’éléments qui ne sauraient se suffire à eux-mêmes. Devenue praticienne en bien-être, je dois comme tout un chacun me jucher sur les épaules des géants pour pouvoir ensuite enrichir ma pratique de leur savoir. C’est ainsi que l’occasion m’est donnée par le biais d’un exercice de relaxation glané sur la toile, puis de l’article dont tu trouveras la source à la fin de ta lecture, d’honorer la mémoire de ce maître que fut le docteur W.H. FITZGERALD, propagateur de la méthode dans le monde occidental.

Comment apprendre à se relaxer avec l’énergie qui sort de ses propres mainsz ?

Cet exercice est à réaliser couché sur le dos ou debout.

Couché sur le dos

* Couchez-vous sur votre lit, sur le dos, jambes allongées mais les pieds écartés à la largeur de vos épaules.
* Allongez les bras le long de votre corps, les coudes collés contre vous.
* Relevez vos avant-bras à la verticale, les mains dirigées vers le haut. Les doigts sont joints et vos coudes sont toujours collés à votre corps.
* Amenez les paumes de vos mains au-dessus de votre corps, paumes vers le bas; joignez l’extrémité de chaque majeur.
* Normalement les paumes de vos mains se trouvent à une dizaine de centimètres au-dessus de votre plexus solaire.

Debout

* Prenez la position de l’arbre : pieds écartés dans la largeur des épaules, jambes non tendues afin d’avoir une bonne stabilité.
* Laissez pendre les bras, les coudes collés le long du corps.
* Amenez vos avant-bras à l’horizontale.
* Dirigez la paume de chaque main vers votre ventre; joignez l’extrémité de chaque majeur.
* Gardez les mains à environ 10 cm de votre corps.

Mode d’emploi commun

* Ne tendez pas les paumes des mains car cela empêche d’avoir un bon ressenti : maintenez vos mains en forme de cuillère.
* Ensuite, fermez les yeux et dites à voix basse ou pensez :« RELAXATION MAINTENANT », ensuite expirez longuement par la bouche et accueillez les sensations.
* Vous ressentirez soit de la chaleur, soit du froid, soit des vibrations qui émaneront de vos mains en abondance.
* A un moment, vous aurez l’impression que vos pieds se prolongent hors du lit et se rivent au sol, comme pour vous enraciner.
* En même temps ou quelques instants plus tard, vous sentirez un courant d’air qui enveloppera votre corps, ainsi que des picotements à divers endroits.
* Des choses se remettent en place.
* Votre système énergétique s’équilibre.
* En général, le flux énergétique s’arrête après une dizaine de minutes.

Remarques

* Pendant la séance, vous pouvez appuyer vos mains sur votre corps, si vous le désirez mais les effets seront moindres.
* Si vous avez mal au ventre ou à un autre endroit du corps, déplacez vos mains jusqu’à cet endroit et maintenez-les. Attention, ça décoiffe ! Effets
intenses garantis, surtout avec les capacités énergétiques qui sont les vôtres et que vous ne soupçonniez pas.
* Essayez de pratiquer cet exercice une fois par jour pendant 7 jours et ensuite vous le ferez quand vous en aurez envie. Une fois par semaine serait bien.

Comment cela fonctionne-t-il ?

En disant ou pensant « RELAXATION MAINTENANT », vous demandez simplement à votre subconscient de faire sortir de l’énergie de vos mains mais comme l’énergie des mains n’est pas suffisante, la Terre voudra vous en donner aussi afin de bien vous ancrer et évacuer les énergies discordantes qui se trouveraient dans vos différents corps et votre aura. C’est pour cela que vous ressentirez des « choses » qui passeront dans vos jambes et dans vos pieds.

Lire l’article original en intégralité ici (nouvelle fenêtre)

La réflexologie des mains

La main est le miroir du corps : la paume représente votre organisme en son entier.
Pour qui sait, ou aime regarder, la main est aussi un véritable miroir de la personnalité !
Elle comporte, comme le pied – plus connu -, une multitude de zones réflexes, par lesquelles il est possible d’agir sur différents organes et glandes de notre organisme.

La Réflexologie de la Main existe sans doute depuis la nuit des temps, comme celle du pied.
En Occident, c’est un médecin, le docteur W.H. Fitzgerald, qui la fit connaître au début du XXe siècle. Il s’était en effet aperçu que la pression sur certaines parties de la main avait un effet analgésique et anesthésiant.
Fort de ses constatations, il continua ses expériences, et dessina peu à peu de véritables « plans » de la main. Et s’empressa d’utiliser ce qu’il avait découvert, notamment pour calmer naturellement les douleurs de ses patients. Ce qui ne manqua pas de susciter l’intérêt de nombre de ses collègues… La méthode était née !
Avec un inconvénient : mise à contribution à longueur de journée, la main est moins sensible que le pied.
Mais un immense avantage : elle offre des possibilités d’auto- massage à tout moment !
Profitons-en…

Massez vos mains !

Il y a mille et une raisons de masser vos mains. Et de toute façon, vous direz avec raison qu’elles sont suffisamment en mouvement au cours de toutes vos activités !
Offrez-leur des moments privilégiés, pendant lesquels vous porterez conscience et attention rien que sur elles. Elles le méritent bien.

À vous d’abord le plaisir d’un auto- massage intuitif !
Laissez-vous complètement guider par l’inspiration du moment. Découvrez, redécouvrez-les: quelles sont leurs zones plus sensibles, leurs réactions à vos différents stimulis ? Les mouvements que chaque doigt peut faire ou ne pas faire ?

Puis…

  • – Faites quelques rotations du poignet, pour détendre et assouplir toute l’articulation.
  • – Posez une main au centre de l’autre, et, avec la partie charnue du pouce ou des autres doigts, pétrissez-la, malaxez-la. Procédez ainsi aussi bien sur le dessus qu’à l’intérieur de la main.
  • – Regardez ensuite votre paume, et étirez un doigt après l’autre avant de le replier complètement : pouce, index, majeur, annulaire, auriculaire…
  • – Dépliez-les ensuite, toujours l’un après l’autre.
  • – Répétez plusieurs fois, d’abord lentement, puis de plus en plus vite.
  • – Saisissez ensuite un doigt après l’autre, étirez-le, faites-lui faire de petites rotations.
  • – Massez ensuite chaque doigt, jusqu’au bout, en insistant bien sur les côtés, et sur l’espace qui se trouve entre et à la base des doigts.
  • – N’oubliez bien sûr pas le pouce, qui, de par son importance, mais aussi parce que tout son côté extérieur représente la colonne vertébrale, a droit à des égards tout particuliers…<,/li>
  • – Terminez en pinçant rapidement le bout de chaque doigt. Très vivifiant !

Au fur et à mesure de votre massage, appréciez la différence entre la main massée et celle qui ne l’est pas encore !

Dans la journée, pour stimuler toutes les zones réflexes qui sont représentées dans la main, jouez à faire rouler un petit objet dur et rond, par exemple un cristal ou une pierre semi-précieuse que vous aimez, à le faire passer partout, en insistant sur les endroits douloureux.

Vos auto-massages spécifiques.

En réflexothérapie ou en acupressure (stimulation des points d’acupuncture par la simple pression de vos doigts), voici maintenant comment améliorer certains problèmes, avec ce que vous avez sous la main…

Anxiété

Massez autant que nécessaire la zone réflexe correspondant au plexus solaire :
– Elle se trouve entre le pouce et l’index de la main à traiter : pincez la chair entre le pouce et l’index de l’autre main.
– Répétez sur l’autre main.
Effet relaxant garanti… et immédiat !

En cas de forte crise d’anxiété, accompagnée de palpitations, pensez aussi à l’acupressure :
– Massez du bout du doigt le point qui se trouve dans la paume de la main, sur la bosse située à la base du petit doigt.
– Poursuivez environ 1 minute.
Répétez chaque fois que nécessaire !

Bien utile aussi pour chasser l’angoisse :
– Le point se trouve à la base et à l’angle du petit doigt, du côté du pouce.
– Tonifiez-le, en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, pendant 1 à 2 minutes.
Un truc facile, toujours sous la main, à utiliser chaque fois que vous en avez besoin ! Ce point a aussi pour effet de régulariser le rythme cardiaque.

Coup de pompe
Fréquent dans le courant de l’après-midi, il ne vous est que trop familier ?
– A l’aide d’une petite balle de golf, que vous placerez entre vos mains, à la base des paumes, stimulez la zone réflexe du pancréas, qui se trouve sous la base du pouce, proche du poignet.
Procédez ainsi 3 ou 4 fois par jour, régulièrement, et les « coups de pompe » risquent bien de disparaître !

Découragement
Une période difficile, le moral en chute libre ? Cela arrive à tout le monde ! Mais ne baissez pas les bras, essayez plutôt :
– Le point se trouve dans l’angle et dans le creux qui se forme entre les os du pouce et de l’index lorsqu’ils sont écartés, contre la base du métacarpien de l’index.
– Stimulez-le pendant 1 à 2 minutes : appuyez fortement, et tournez dans le sens des aiguilles d’une montre.
Au besoin, répétez en cours de journée.

Maux de tête
Enfin des moyens simples d’agir sur-le-champ, en toute discrétion, et où que vous soyez…
– Etirez d’abord chaque doigt, puis massez-les l’un après l’autre, en grandes pressions glissées, en partant du sommet et en allant vers leur base.
– Massez ensuite, en pressions latérales appuyées, la partie de chaque doigt qui se trouve juste sous l’ongle, jusqu’à la moitié du doigt. Si certains points sont sensibles, insistez !
– Exercez enfin des pressions, avec le pouce ou l’index replié, sur la partie intérieure et charnue de chaque bout de doigt. Là encore, si vous trouvez des points particulièrement sensibles, massez-les jusqu’à ce que la sensation douloureuse s’atténue.
– Procédez ensuite de même avec l’autre main.
Il est tout-à-fait possible que vous obteniez de meilleurs résultats d’un côté que de l’autre : tout dépend de l’endroit où est localisé votre mal de tête.

Insomnie
Très pratique, même en plein milieu de la nuit…
– Avec les doigts de la main droite, massez le dessus de la main gauche, en partant de la base des doigts et en allant en direction de l’articulation du poignet.

Pensez aussi à l’acupressure :
– Le point se trouve sur le pli du poignet, du côté du pouce, entre l’os et le tendon, dans un petit creux.
– Tonifiez-le, c’est-à-dire massez-le en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.

Stress

Pensez d’abord à assouplir vos poignets en mettant vos mains en boules et en faisant des petits cercles. Ensuite servez-vous de votre pouce droit pour masser votre main gauche doucement au creux de votre main. Remontez votre pouce sur chacun des doigts en respirant profondément.

Alternez ensuite en utilisant la main droite pour masser la main gauche. En effectuant des pressions sur vos doigts avec votre pouce pour permettre aux tensions de s’évacuer. Les zones réflexes des nerfs crâniens se trouvent en effet dans les doigts. L’effet sera immédiat. Vous vous sentirez en un instant plus détendu.

4 points, dont 3 ultra- simples à solliciter en toutes circonstances, vous seront d’une grande utilité :
– Avec l’index de la main gauche, appuyez fortement sur la partie charnue de la base du pouce, sur la zone correspondant aux surrénales.
– Pincez ensuite entre le pouce et l’index de la main gauche la partie qui se trouve dans la « pince », entre le pouce et l’index de la main droite.
– Saisissez enfin fermement chaque doigt, l’un après l’autre, entre le pouce tendu et l’index replié, et étirez-les tout en les massant par petites tractions des doigts, de la base vers leur sommet.
– Répétez sur l’autre main.
– Prenez une petite balle de golf et placez-la entre vos mains, à la base des paumes : doigts entrecroisés, faites-la rouler en passant bien partout, en insistant sur la base des paumes et des pouces.
A répéter sans modération, autant que vous le voulez, chaque fois que vous avez besoin à la fois de vous détendre et de vous redynamiser !

Dents
Rien de plus douloureux que les névralgies dentaires, et les problèmes de dents en général ! Pour les soulager :
– Trouvez un point qui se situe sur l’index, juste en dessous de l’angle de l’ongle, du côté du pouce.
– Massez-le vigoureusement !
Si vous redoutez de souffrir lors d’une séance chez le dentiste, appuyez fortement sur ce même point, avec l’ongle du pouce gauche, pendant toute la durée du soin !

Douleurs
Quel que soit le siège de la douleur, il s’agit d’abord de relâcher les tensions, qui ne font qu’aggraver le problème :
– Main droite placée verticalement devant vous, placez le pouce de l’autre main juste dans l’angle formé par le pouce et l’index, tandis que l’index gauche se place en face du pouce, à l’intérieur de la main.
– Exercez plusieurs pressions sur cette zone, qui correspond au plexus solaire.
Ensuite, pour agir plus spécifiquement sur votre douleur, reportez-vous à notre illustration, et localisez la zone réflexe correspondante à l’endroit qui vous fait mal : massez-la doucement, en insistant sur les points les plus sensibles.

Évanouissement
– Avec le pouce ou l’index replié, exercez des pressions fortes sur la zone réflexe de l’hypophyse, tout-à-fait au milieu de la partie charnue du bout du pouce de la personne évanouie.
Il est clair qu’il s’agit là d’un « premier secours », et que si la personne ne revient pas immédiatement à elle, vous appellerez sans tarder un médecin !

Hoquet
– Repérez d’abord le point qui se trouve dans l’angle et dans le creux qui se forme entre les os du pouce et de l’index lorsqu’ils sont écartés, contre la base du métacarpien de l’index (l’os du long de la paume).
– En partant de ce point, massez sur la peau en direction du poignet, jusqu’à une largeur de main plus haut.
Pratique si les circonstances ne vous permettent pas vraiment d’attendre que le hoquet s’arrête tout seul !

Torticolis
Soigner un torticolis sur la main ? Pourquoi pas ?
– Repliez les doigts de la main et repérez le point concerné : il se trouve sur le côté de la main, tout au bout du pli de flexion, contre la base de l’os du petit doigt.
– Dispersez-le, en tournant dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, pendant 2 à 3 minutes.

Sciatique

On parle de sciatique quand on a des douleurs sur le trajet du nerf sciatique, dans le bas du dos, et que ces douleurs sont associées à des douleurs lombaires. La sciatique peut être soulagée par des médicaments mais aussi par la réflexologie palmaire. Pour diminuer la douleur du nerf sciatique massez le bout de l’os long qui forme le 5e doigt, près du poignet. Pincez cette zone entre votre pouce et votre index et massez doucement. Vous devriez être soulagé en quelques minutes.

Si vous souhaitez relaxer les muscles de la fesse, massez la partie inférieure de la main droite et gauche, côté palmaire et coté dorsal.

Brûlures d’estomac
– Maintenez une balle de golf entre les paumes des deux mains, et faites-la rouler en passant bien partout, sur le milieu et le haut de la paume.
Procédez ainsi pendant quelques minutes, chaque fois que nécessaire.

Constipation

La réflexologie palmaire peut aussi être très efficace en cas de constipation. Avant de vous jeter sur un paquet de pruneaux, pensez à ces petits massages que vous pouvez vous administrer vous-même. Là encore, il suffira de venir pincer le point qui se trouve sur le dos de la main dans le creux de la pince entre le pouce et l’index, et de masser de façon circulaire.

Stimuler ce point aura un impact sur votre gros intestin et pourra donc vous débloquer.

Fièvre
– Avec le pouce ou l’index replié, exercez des pressions fortes sur la zone réflexe de l’hypophyse, tout-à-fait au milieu de la partie charnue du bout du pouce.
– Idem bien sûr sur l’autre main !
Répétez toutes les heures, jusqu’à amélioration.

Mal de gorge
– A l’aide du pouce, stimulez la zone réflexe des surrénales, dans la partie charnue à la base du pouce.
– Exercez également des pressions latérales, du haut en bas de chaque doigt, en insistant bien sur les phalanges qui se trouvent juste au-dessus et au-dessous de l’articulation.
– Faites de même sur l’autre main.
– Répétez plusieurs fois par jour, jusqu’à amélioration.
La stimulation de ces zones permet à la fois d’atténuer les symptômes et de réduire l’inflammation.

Grippe et refroidissement
– Massez les zones qui correspondent aux amygdales, au nez, au sinus, à la rate et aux intestins, selon notre illustration.
– Procédez de même sur l’autre main.
Répétez 2 à 3 fois par jour.

Allergies
Pour stimuler la zone réflexe concernée, procurez-vous une petite balle de golf.
– Doigts des deux mains entrecroisés, placez la balle entre les deux mains, à la base des paumes, et faites-la rouler sur les parties charnues des paumes : cela aura pour effet de stimuler la zone réflexe des surrénales.
Répétez l’exercice pendant quelques minutes 3 ou 4 fois par jour.

Réflexologie des mains et huiles esentielles

Vous ne verrez plus vos mains de la même façon : elles détiennent le pouvoir non seulement de vous servir, mais aussi de vous soulager !
Vous pouvez pratiquer les massages de réflexologie à mains nues, ou alors avec une huile ou une crème à base d’huiles essentielles, choisies pour leurs effets spécifiques !
Notre suggestion : dans de l’huile d’amande douce, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de romarin pour un effet stimulant, ou alors de lavande pour une huile calmante et décontractante.

Les huiles essentielles viennent en appoint au massage énergétique, pour faire voyager de manière plus dirigée et plus intense, l’effet régulateur entraîné par le massage. Elles ont en effet la propriété rare de franchir la barrière cutanée pour se disperser très rapidement dans l’organisme et porter, là où elles sont efficaces, leurs propriétés tonifiantes ou apaisantes.
Utilisez localement l’Huile 41 Oelessence, des 41 huiles essentielles majeures de l’aromathérapie, sélectionnées pour leur puissance équilibrante. Lorsque ce mélange est activé par le massage sur chacun des points sélectionnés, une pénétration sélective s’effectue : l’organisme « pompe » en priorité les huiles essentielles qui lui sont nécessaires.

Dans la lumière, la paix et l’amour soit le bienvenu “Voyageur de l’univers” ! Maranatha

Cliquez ici pour lire l’article original et suivre la discussion sur le forum de l’auteur (nouvelle fenêtre)

À lire aussi:
Les cinq bienfaits de la réflexologie palmaire (nouvelle fenêtre)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.