Recevoir, le plus beau des cadeaux

Je n’ai jamais davantage l’impression de faire l’objet d’un don

Que quand tu acceptes de moi quelque chose.

Lorsque tu comprends la joie que j’éprouve à te donner,

Et lorsque tu sais que mon geste de don ne vise pas à te rendre redevable de moi.

Mais que je veux vivre l’amour que j’ai pour toi.

Recevoir gracieusement peut être le cadeau le plus beau.

En aucune manière je ne peux séparer l’un de l’autre :

Quand tu me donnes, je t’offre mon acceptation,

Et quand tu acceptes quelque chose de moi, j’ai tellement le sentiment de faire l’objet d’un don…

(Ce texte a été chanté par le créateur du concept de la communication non violente, Marshall Rosenberg, s’accompagnant à la guitare au cours d’une conférence intitulée “Éduquer sans punition ni récompense”. Il est ici traduit en Français par Isabelle).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.