Archives de catégorie : La main qui fait du bien

Quelques textes sur le thème des mains bienveillantes : mains qui aident, soignent, guérissent…

mains ouvertes ou fermées (matin magique)

Avez-vous les mains ouvertes ou fermées présentement? Oui, sont-elles détendues, prêtes à accueillir les trésors qui pourraient s’y déposer et ces belles visions que vous cultivez? Ou avez-vous plutôt les poings serrés?

Vos mains, sont-elles ouvertes ?

Il y a tant de choses qu’on peut prendre en considération à chaque instant : les actions à faire pour avancer, les obstacles à surmonter, les facteurs qui peuvent nous nuire ou nous aider. Mais lorsqu’on commence à se sentir étourdi, on peut toujours se ramener à nos mains. Le plus simple… Le plus important. Sont-elles ouvertes ou fermées?

On peut avoir une volonté de fer, les meilleures stratégies au monde et une énergie illimitée… Mais aussi brillants et courageux sommes-nous, il sera difficile de recevoir les fruits de notre labeur avec les poings serrés. Si souvent, on désire atteindre nos buts intensément, parfois au point de s’épuiser… et on oublie de se demander : ai-je l’espace pour les accueillir?

Oh, il y a des choses qu’on peut faire, les poings serrés… comme se battre. Et pousser. Mais recevoir, non.

Vous savez très certainement ce qu’ouvrir les mains, ou desserrer les poings, signifie pour vous en ce moment. Ça ressemble peut-être à respirer profondément. Ou à vous détacher du résultat. Ou à rire. Ou à pleurer. Ou à déambuler dans un joli secteur de votre ville, sans but précis. Ou à rêvasser juste pour le plaisir. Ou à savourer ce que vous mangez. Ou à être un peu plus doux envers vous.

Ces mouvements d’ouverture peuvent sembler très différents de ce qui vous semble normalement productif. Il est même possible que ce soit un peu inquiétant. Car si on ouvre les mains, on ne sait pas ce qui pourrait atterrir dedans, n’est-ce pas? On préfère parfois garder le contrôle plutôt que de se rendre vulnérable et de risquer une mauvaise surprise… Aussi inconfortable soit-elle, notre tension nous semble moins douloureuse qu’une grosse déception. Et de toute façon, qui sommes-nous pour mériter de recevoir avec fluidité – ouvrir les mains est beaucoup trop facile. Sans ce stress qu’on s’inflige, comment pourrions-nous rembourser la dette de notre imperfection?

Se détendre est réellement un acte de courage, encore plus qu’on le réalise. Et c’est le gigantesque et délicieux défi que je vous lance aujourd’hui. Quoi que vous ayez l’intention de vivre et de créer, commencez par vous mettre en posture de réceptivité… Déployez vos doigts tout doucement, comme une fleur déploie ses pétales. Investissez votre temps et votre énergie généreusement, s’il y a lieu… mais pas au prix de la grâce et de l’harmonie. Créez de l’espace, de l’espace et encore plus d’espace. Le résultat vous émerveillera. Oh, vous serez certainement ravi par les belles surprises que vous recevrez… Mais vous serez surtout ébloui de découvrir que vous en êtes profondément digne, tel que vous êtes, sans avoir à forcer.

Yoga du visage: douze exercices pour une relaxation profonde

Au beau milieu d’une nuit semblable aux autres, je suis restée quasi jusqu’au matin sans dormir, d’abord gênée par une zone de mon visage, depuis le haut des lèvres juste sous les narines, en passant par le tour de la bouche, les comissures des lèvres, la naissance des joues et jusque sous le menton. Ce cercle bien élimité avait été sans doute victime d’une petite allergie à une huile essentielle, allergie datant du weekend précédent mais qui avait mis quelques jours a se manifester. Je me suis donc levée et j’ai tenté de soulager mon visage par plusieurs moyens. Mais selon que j’employais de l’eau, une huile hydratante, une crème calmante, la situation s’aggravait. Tantôt cela me démangeait, tantôt je ressentai les picotements d’une irritation de la peau, sans compter les boursoufflures que je percevais sous mes doigts, et, pour couronner le tout, tout le pourtour de ma bouche qui suintait. Je ne pouvais quand même pas me lever peu après, puis partir travailler dans cet état! Il me fallait donc trouver une solution d’urgence. Alors j’ai tout abandonné: gant d’eau chaude, d’eau froide, j’ai rangé la crème, l’huile, tout. Je me suis recouchée, je me suis connectée avec l’univers, avec mes deux guides spirituels qui veillent constamment sur moi et qui sont toujours là chaque fois que je les appelle, mon père, et Raïnatha. c’est alors que, un peu en pilote automatique, sans jamais avoir rien appris, je me suis mise à utiliser juste mes mains pour soigner mon visage endolori. Tantôt à pleines paumes je faisais de légères pressions sur mes joues, tantôt avec le bout des doigts partout sur et autour de la zone à soigner.Tantôt j’utilisais mes deuxièmes fallanges, les poings fermés, toujours en légères pressions, je ressentais peu à peu le bien que cela me faisait. tantôt je pianotais ou exerçait de tous petits cercles ou pressions avec le bout de mes doigts. Bref, même le dos de mes mains, je l’utilisais. Mes mains étaient comme guidées, comme contrôlées par une, enfin deux douces présences que je savais évidentes et dont je je n’avais qu’à exécuter l’enseignement. Peu à peu les douleurs de mon visage s’apaisaient, les parties rugueuses redevenaient soupples, lisses, elles s’hydrataient à vue de toucher, je n’en croyais pas les constatations de mes doigts… Puis les heures de la journée ont défilé, j’ai trouvé une pommade pour parachever le traitement de fortune. J’ai d’abord songé à écrire un article, puis je me suis ravisée à la pensée que non, que je ne saurais que dire de convaincant ou d’intéressant. Or l’univers me donne une source, une vraie, propre à me conforter dans le bien-fondé de ma méthode empirique, et qui me donne raison. Cette source, la voici !

Yoga du visage: 12 exercices pour une relaxation profonde, à faire et à refaire chez soi!

Le yoga du visage permet une relaxation profonde du visage, du cou et de la tête. Les différents exercices font travailler les muscles de manière excentrique, c’est-à-dire en allongeant les muscles à chaque extrémité. Le travail musculaire déclenché par les exercices est toujours rythmé par la respiration.

Le yoga facial aide à reconnecter le visage au reste du corps. Il permet de sentir les échanges qui se font entre la tête et le corps. Cette pratique aide également à tonifier la peau du visage et donc à repulper les sillons qui s’y forment avec le temps.

Voici 12 exercices proposés par Julie Portanguen, professeure de yoga. Il s’agit d’un enchaînement logique qui constitue une séance complète de yoga du visage (partir du haut du visage pour terminer par le cou). Mais chaque exercice peut être effectué indépendamment pour cibler une zone en particulier.

Pour les exercices qui font intervenir les mains ou les doigts, la pression doit être à la fois ferme et douce. Répéter chaque exercice 3 à 5 fois. Pensez à bien tout relâcher entre chaque respiration (inspiration + expiration).

Source : Entretien avec Julie Portanguen, professeure de yoga

Se préparer à la relaxation

Le premier exercice consiste en une préparation globale à la détente du visage.

Dos droit, inclinez le visage vers le sol. La pointe du menton doit se diriger vers le cou. Relâchez tous les muscles du visage comme si vous sentiez votre peau tomber vers le bas. Quand vous vous sentez détendu(e), vous pouvez ramener le visage en position normale.

Préparer la zone du cou

Ce deuxième exercice va préparer la zone du cou et de la gorge au drainage déclenché par les exercices à venir.

Yeux fermés ou ouverts, tournez délicatement la tête de chaque côté. Vous devez sentir que les muscles au niveau du cou et du bas du visage s’étirent. Il s’agit d’une prise de conscience de l’allongement des muscles.

Assouplir la zone du front

Attrapez la zone du front (peau et muscles) avec la plus grande surface des doigts. Etirez vers l’arrière en inspirant puis regardez vers le bas (tout en continuant de tirer vers l’arrière) en expirant. Cet exercice va permettre d’assouplir la

Travailler les yeux

Fermez les yeux. Posez la pulpe des index au centre de l’œil, au ras des cils, au niveau des paupières supérieures. Inspirez. A l’expiration, essayez d’ouvrir les yeux (les doigts maintiennent les paupières.
Travailler les yeux et le front

Le majeur saisit le coin interne de l’œil, l’index saisit le coin externe de l’œil. Les doigts exercent une légère pression de chaque côté. Ecartez les doigts pour étirer de manière horizontale la paupière. Vous devez sentir sous vos doigts la peau et le muscle. Inspirez. Au moment d’expirer, resserrez les yeux comme si vous faisiez un effort pour lire.

Augmenter la vascularisation du nez et des joues

Placez votre pouce et votre index sur les ailes du nez. Resserrez de façon à réduire le filet d’air qui passe dans le nez. Inspirez. Au moment d’expirer, écartez les narines pour tenter de repousser vos doigts. Il s’agit de faire ressentir la respiration au plus profond de soi. Cet exercice va permettre d’augmenter la vascularisation du nez et des joues.

Travailler les pommettes

Ouvrez la bouche, plaquez vos lèvres contre vos dents. Inspirez. Essayez de sourire tout en expirant. Les coins externes de la bouche doivent remonter vers les yeux. Cet exercice fait travailler le muscle orbiculaire de la bouche et fait remonter les pommettes.

Travailler la bouche

Formez un O avec vos lèvres. Essayez de les projeter vers l’avant en contractant les muscles qui se trouvent sur le pourtour des lèvres. Attention, la contraction ne doit pas créer des petites rides autour de la bouche.

Travailler les joues

Exercez une pression ferme (elle ne doit pas être douloureuse) sur les tempes avec vos index. Remontez les doigts vers l’arrière et le haut. Projetez la bouche et la mâchoire vers l’avant. Inspirez. Sur l’expiration, remontez les commissures des lèvres comme si vous essayiez de sourire. Cet exercice fait travailler les muscles des joues. Il permet aussi d’atténuer les pattes d’oie et les rides verticales entre le nez et la bouche.

Travailler l’ovale du visage

Bouche fermée, placez votre poing sous le menton. Inspirez. Sur l’expiration, essayez d’ouvrir la bouche tout en poussant sur le poing. Cet exercice travaille l’ovale du visage et prévient (ou atténue) l’apparition du double menton. Variante de l’exercice : ouvrez la bouche et placez votre poing sous le menton. Poussez le poing pour essayer de refermer la bouche qui résiste.

Drainer

Placez vos doigts repliés (au niveau de la deuxième phalange) sous vos oreilles et descendez-les (en exerçant une légère pression) jusqu’aux clavicules. Vous pouvez reproduire cet exercice tout autour du cou et dans la nuque. Il permet de drainer les liquides qui passent entre la tête et le reste du corps.

Tout relâcher et sentir la relaxation

Si vous avez effectué l’intégralité des exercices, dans l’ordre indiqué dans ce diaporama, prenez un dernier moment pour tout relâcher et bien sentir la relaxation. Prenez conscience de tout ce qui circule sous la peau du visage et dans votre tête.

lire l’article sur Doctissimo et faire défiler le diaporama (nouvelle fenêtre)

Voir aussi le site de l’Institut Himayoga

Les mains, expression de l’intelligence

Nous pouvons dire avec certitude que les mains sont en relation directe avec notre cerveau et en constituent les extrémités nerveuses. Les mains permettent d’exprimer notre intelligence et faire valoir nos compétences, notre savoir-faire dans de multiples fonctions ou domaines manuels, artistiques, professionnels ou sensitifs, etc.

À quoi servent réellement nos mains ?

Les mains nous mettent en action, nous permettent avant tout de faire les choses, de les appréhender, de les exprimer. Elles façonnent la matière, donne forme et mouvement à l’énergie de vie. Tout ce qui nous entoure, à part la nature qui nous est donnée, est façonnée depuis le début de l’humanité par les mains de l’homme.
Les mains humaines sont l’expression d’une manne toujours supérieure, nous mettant en relation avec le Créateur et la Créativité qu’Il nous permet.

Que font-elles aussi ?

Elles nous mettent en relation aussi à l’autre, à l’environnement, la matière. Elles sont dans la vie, toujours en mouvement. Elles agissent. Elles rendent service. Elles créent, donnent et s’ouvrent aussi pour recevoir, échanger, aider, aimer notre prochain comme nous-mêmes.

Elles sont aussi l’expression de notre langage de l’action. Elles sont un organe à part entière bien plus que des simples membres. Elles sont le prolongement du coeur. Elles font aboutir la création, l’action, mais aussi le sentiment en proposant des gestes, en posant des actes. Elles rendent l’énergie concrète, palpable, visible.

Qu’expriment-elles encore, les mains ?

Elles sont l’aboutissement de notre pensée. La volonté est dans nos mains, la création aussi. Elles sont le facteur intrinsèque de toute activité volontaire. Elles expriment notre personnalité, originalité et individualité comme nulle autre membre de notre corps ne le fait. Elles sont de plus un organe de précision et de matérialisation de l’énergie vitale. Dans les mains se trouvent notre impulsion de vie.

Le massage est un moyen de communication important avec l’humain par la lecture faite sur le corps du massé par les mains du masseur. C’est le chemin de découverte, d’aventure aussi.

Le massage de Bien-être réconcilie l’être avec lui-même si celui-ci est apprécié. Il contient assurément la notion de détente, de plaisir, de respect. C’est un échange entre la personne massée et le masseur dont les mains par le contact, procèdent à la lecture des chairs profondes de l’Être.

Pourquoi se refuser le Bien-Être avec les mains ?

Être mieux : c’est être bien dans son corps et dans sa tête. Quand on va bien dans son corps, on peut aller mieux dans sa tête… et cela dure parce qu’en fait, quand nous sommes dans nos mains, pleinement conscients et présents, nous ne sommes pas dans le mental, mais dans la création, la pensée pure divinement inspirée par notre âme et notre esprit.

Note :

Une partie de ce texte puise sa Source dans : « La Puissance du toucher » de Marie-Claire ZIMBACCA, ISBM : 978-2-286-097875-

Nirav Anatto

Soignez-vous avec vos mains ! La réflexologie des mains

La réflexologie des mains, voilà bien un sujet qui n’est pas Pour moi chose banale ! C’est pourquoi glaner sur la Toile un article qui lui est consacré ne doit certainement rien au hasard !

Ma toute première expérience de massage intuitif des mains, à défaut de réflexologie dont le nom même était alors bien étranger à mon univers de petite fille, date de l’époque où, âgée d’environ 10 ans, j’avais pour voisine en classe une amie répondant au prénom d’Isabelle avec qui j’échangeais des moments de pure détente en étant tour à tour celle qui masse et celle qui se fait masser les mains. Nous profitions pour cela des cours où nous savions que nous n’aurions pas à écrire mais seulement à écouter l’institutrice. Nos massages des mains se faisaient sous le bureau et dans le plus grand silence, à l’insu du reste de la classe. Était-ce déjà une manière d’évacuer le stress engendré en chacune de nous par la vie à l’école ? Si tel fut le cas, c’était totalement inconscient de notre part et nous étions à des années lumière de savoir que cette technique existait en réalité sous une forme très codifiée, qu’elle avait été mise au point par des médecins très compétents et qu’elle était connue sous le nom savant de “réflexologie des mains”.

Comme le dit la page d’accueil du site que tu me fais actuellement l’honneur de visiter, toi qui lis le présent article, mon père fut un acupuncteur qui jouissait d’une certaine réputation auprès de ses proches mais aussi d’un cercle un peu plus large de connaissances. En délicatesse avec la langue française, il avait trouvé avec moi un mode de communication très personnel consistant à garder dans ses mains les miennes, paumes bien ouvertes, les étudiant du bout des doigts avec dans le regard, une insistance qui révélait bien l’existence d’une intention que j’aurais été incapable de deviner à cette époque-là. Je m’amusais à me faire croire qu’il s’adonnait sur moi à la chiromancie… tout en sachant très bien, avec mon intuition enfantine, que tel n’était pas le cas. Il s’y attardait avec tant de concentration que son but ne pouvait pas être d’en lire les lignes pour jouer les diseurs de bonne aventure. Du reste une telle prétention ne lui ressemblait nullement ! Il semblait vouloir, soit me transmettre le code d’un plan, espérant que j’en tirerais quelque chose un jour, soit y déchiffrer lui-même quelque secrète carte de géographie pour y décrypter un message qui échapperait à ma mère, laquelle ne s’est jamais opposée à ce geste. Pour cela, pas besoin de langage… Depuis sa disparition, il est devenu source d’inspiration pour moi et j’ai maintenant compris qu’ayant été guérisseur de son vivant, ce qu’il cherchait dans mes mains n’était autre que cette énergie universelle dont j’ai aujourd’hui à coeur, humblement, d’être un canal.

Mais comme tu le sais, l’intuition aussi inspirante soit-elle, la transmission par les gènes aussi scientifiquement reconnue qu’elle soit, sont autant d’éléments qui ne sauraient se suffire à eux-mêmes. Devenue praticienne en bien-être, je dois comme tout un chacun me jucher sur les épaules des géants pour pouvoir ensuite enrichir ma pratique de leur savoir. C’est ainsi que l’occasion m’est donnée par le biais d’un exercice de relaxation glané sur la toile, puis de l’article dont tu trouveras la source à la fin de ta lecture, d’honorer la mémoire de ce maître que fut le docteur W.H. FITZGERALD, propagateur de la méthode dans le monde occidental.

Comment apprendre à se relaxer avec l’énergie qui sort de ses propres mainsz ?

Cet exercice est à réaliser couché sur le dos ou debout.

Couché sur le dos

* Couchez-vous sur votre lit, sur le dos, jambes allongées mais les pieds écartés à la largeur de vos épaules.
* Allongez les bras le long de votre corps, les coudes collés contre vous.
* Relevez vos avant-bras à la verticale, les mains dirigées vers le haut. Les doigts sont joints et vos coudes sont toujours collés à votre corps.
* Amenez les paumes de vos mains au-dessus de votre corps, paumes vers le bas; joignez l’extrémité de chaque majeur.
* Normalement les paumes de vos mains se trouvent à une dizaine de centimètres au-dessus de votre plexus solaire.

Debout

* Prenez la position de l’arbre : pieds écartés dans la largeur des épaules, jambes non tendues afin d’avoir une bonne stabilité.
* Laissez pendre les bras, les coudes collés le long du corps.
* Amenez vos avant-bras à l’horizontale.
* Dirigez la paume de chaque main vers votre ventre; joignez l’extrémité de chaque majeur.
* Gardez les mains à environ 10 cm de votre corps.

Mode d’emploi commun

* Ne tendez pas les paumes des mains car cela empêche d’avoir un bon ressenti : maintenez vos mains en forme de cuillère.
* Ensuite, fermez les yeux et dites à voix basse ou pensez :« RELAXATION MAINTENANT », ensuite expirez longuement par la bouche et accueillez les sensations.
* Vous ressentirez soit de la chaleur, soit du froid, soit des vibrations qui émaneront de vos mains en abondance.
* A un moment, vous aurez l’impression que vos pieds se prolongent hors du lit et se rivent au sol, comme pour vous enraciner.
* En même temps ou quelques instants plus tard, vous sentirez un courant d’air qui enveloppera votre corps, ainsi que des picotements à divers endroits.
* Des choses se remettent en place.
* Votre système énergétique s’équilibre.
* En général, le flux énergétique s’arrête après une dizaine de minutes.

Remarques

* Pendant la séance, vous pouvez appuyer vos mains sur votre corps, si vous le désirez mais les effets seront moindres.
* Si vous avez mal au ventre ou à un autre endroit du corps, déplacez vos mains jusqu’à cet endroit et maintenez-les. Attention, ça décoiffe ! Effets
intenses garantis, surtout avec les capacités énergétiques qui sont les vôtres et que vous ne soupçonniez pas.
* Essayez de pratiquer cet exercice une fois par jour pendant 7 jours et ensuite vous le ferez quand vous en aurez envie. Une fois par semaine serait bien.

Comment cela fonctionne-t-il ?

En disant ou pensant « RELAXATION MAINTENANT », vous demandez simplement à votre subconscient de faire sortir de l’énergie de vos mains mais comme l’énergie des mains n’est pas suffisante, la Terre voudra vous en donner aussi afin de bien vous ancrer et évacuer les énergies discordantes qui se trouveraient dans vos différents corps et votre aura. C’est pour cela que vous ressentirez des « choses » qui passeront dans vos jambes et dans vos pieds.

Lire l’article original en intégralité ici (nouvelle fenêtre)

La réflexologie des mains

La main est le miroir du corps : la paume représente votre organisme en son entier.
Pour qui sait, ou aime regarder, la main est aussi un véritable miroir de la personnalité !
Elle comporte, comme le pied – plus connu -, une multitude de zones réflexes, par lesquelles il est possible d’agir sur différents organes et glandes de notre organisme.

La Réflexologie de la Main existe sans doute depuis la nuit des temps, comme celle du pied.
En Occident, c’est un médecin, le docteur W.H. Fitzgerald, qui la fit connaître au début du XXe siècle. Il s’était en effet aperçu que la pression sur certaines parties de la main avait un effet analgésique et anesthésiant.
Fort de ses constatations, il continua ses expériences, et dessina peu à peu de véritables « plans » de la main. Et s’empressa d’utiliser ce qu’il avait découvert, notamment pour calmer naturellement les douleurs de ses patients. Ce qui ne manqua pas de susciter l’intérêt de nombre de ses collègues… La méthode était née !
Avec un inconvénient : mise à contribution à longueur de journée, la main est moins sensible que le pied.
Mais un immense avantage : elle offre des possibilités d’auto- massage à tout moment !
Profitons-en…

Massez vos mains !

Il y a mille et une raisons de masser vos mains. Et de toute façon, vous direz avec raison qu’elles sont suffisamment en mouvement au cours de toutes vos activités !
Offrez-leur des moments privilégiés, pendant lesquels vous porterez conscience et attention rien que sur elles. Elles le méritent bien.

À vous d’abord le plaisir d’un auto- massage intuitif !
Laissez-vous complètement guider par l’inspiration du moment. Découvrez, redécouvrez-les: quelles sont leurs zones plus sensibles, leurs réactions à vos différents stimulis ? Les mouvements que chaque doigt peut faire ou ne pas faire ?

Puis…

  • – Faites quelques rotations du poignet, pour détendre et assouplir toute l’articulation.
  • – Posez une main au centre de l’autre, et, avec la partie charnue du pouce ou des autres doigts, pétrissez-la, malaxez-la. Procédez ainsi aussi bien sur le dessus qu’à l’intérieur de la main.
  • – Regardez ensuite votre paume, et étirez un doigt après l’autre avant de le replier complètement : pouce, index, majeur, annulaire, auriculaire…
  • – Dépliez-les ensuite, toujours l’un après l’autre.
  • – Répétez plusieurs fois, d’abord lentement, puis de plus en plus vite.
  • – Saisissez ensuite un doigt après l’autre, étirez-le, faites-lui faire de petites rotations.
  • – Massez ensuite chaque doigt, jusqu’au bout, en insistant bien sur les côtés, et sur l’espace qui se trouve entre et à la base des doigts.
  • – N’oubliez bien sûr pas le pouce, qui, de par son importance, mais aussi parce que tout son côté extérieur représente la colonne vertébrale, a droit à des égards tout particuliers…<,/li>
  • – Terminez en pinçant rapidement le bout de chaque doigt. Très vivifiant !

Au fur et à mesure de votre massage, appréciez la différence entre la main massée et celle qui ne l’est pas encore !

Dans la journée, pour stimuler toutes les zones réflexes qui sont représentées dans la main, jouez à faire rouler un petit objet dur et rond, par exemple un cristal ou une pierre semi-précieuse que vous aimez, à le faire passer partout, en insistant sur les endroits douloureux.

Vos auto-massages spécifiques.

En réflexothérapie ou en acupressure (stimulation des points d’acupuncture par la simple pression de vos doigts), voici maintenant comment améliorer certains problèmes, avec ce que vous avez sous la main…

Anxiété

Massez autant que nécessaire la zone réflexe correspondant au plexus solaire :
– Elle se trouve entre le pouce et l’index de la main à traiter : pincez la chair entre le pouce et l’index de l’autre main.
– Répétez sur l’autre main.
Effet relaxant garanti… et immédiat !

En cas de forte crise d’anxiété, accompagnée de palpitations, pensez aussi à l’acupressure :
– Massez du bout du doigt le point qui se trouve dans la paume de la main, sur la bosse située à la base du petit doigt.
– Poursuivez environ 1 minute.
Répétez chaque fois que nécessaire !

Bien utile aussi pour chasser l’angoisse :
– Le point se trouve à la base et à l’angle du petit doigt, du côté du pouce.
– Tonifiez-le, en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, pendant 1 à 2 minutes.
Un truc facile, toujours sous la main, à utiliser chaque fois que vous en avez besoin ! Ce point a aussi pour effet de régulariser le rythme cardiaque.

Coup de pompe
Fréquent dans le courant de l’après-midi, il ne vous est que trop familier ?
– A l’aide d’une petite balle de golf, que vous placerez entre vos mains, à la base des paumes, stimulez la zone réflexe du pancréas, qui se trouve sous la base du pouce, proche du poignet.
Procédez ainsi 3 ou 4 fois par jour, régulièrement, et les « coups de pompe » risquent bien de disparaître !

Découragement
Une période difficile, le moral en chute libre ? Cela arrive à tout le monde ! Mais ne baissez pas les bras, essayez plutôt :
– Le point se trouve dans l’angle et dans le creux qui se forme entre les os du pouce et de l’index lorsqu’ils sont écartés, contre la base du métacarpien de l’index.
– Stimulez-le pendant 1 à 2 minutes : appuyez fortement, et tournez dans le sens des aiguilles d’une montre.
Au besoin, répétez en cours de journée.

Maux de tête
Enfin des moyens simples d’agir sur-le-champ, en toute discrétion, et où que vous soyez…
– Etirez d’abord chaque doigt, puis massez-les l’un après l’autre, en grandes pressions glissées, en partant du sommet et en allant vers leur base.
– Massez ensuite, en pressions latérales appuyées, la partie de chaque doigt qui se trouve juste sous l’ongle, jusqu’à la moitié du doigt. Si certains points sont sensibles, insistez !
– Exercez enfin des pressions, avec le pouce ou l’index replié, sur la partie intérieure et charnue de chaque bout de doigt. Là encore, si vous trouvez des points particulièrement sensibles, massez-les jusqu’à ce que la sensation douloureuse s’atténue.
– Procédez ensuite de même avec l’autre main.
Il est tout-à-fait possible que vous obteniez de meilleurs résultats d’un côté que de l’autre : tout dépend de l’endroit où est localisé votre mal de tête.

Insomnie
Très pratique, même en plein milieu de la nuit…
– Avec les doigts de la main droite, massez le dessus de la main gauche, en partant de la base des doigts et en allant en direction de l’articulation du poignet.

Pensez aussi à l’acupressure :
– Le point se trouve sur le pli du poignet, du côté du pouce, entre l’os et le tendon, dans un petit creux.
– Tonifiez-le, c’est-à-dire massez-le en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.

Stress

Pensez d’abord à assouplir vos poignets en mettant vos mains en boules et en faisant des petits cercles. Ensuite servez-vous de votre pouce droit pour masser votre main gauche doucement au creux de votre main. Remontez votre pouce sur chacun des doigts en respirant profondément.

Alternez ensuite en utilisant la main droite pour masser la main gauche. En effectuant des pressions sur vos doigts avec votre pouce pour permettre aux tensions de s’évacuer. Les zones réflexes des nerfs crâniens se trouvent en effet dans les doigts. L’effet sera immédiat. Vous vous sentirez en un instant plus détendu.

4 points, dont 3 ultra- simples à solliciter en toutes circonstances, vous seront d’une grande utilité :
– Avec l’index de la main gauche, appuyez fortement sur la partie charnue de la base du pouce, sur la zone correspondant aux surrénales.
– Pincez ensuite entre le pouce et l’index de la main gauche la partie qui se trouve dans la « pince », entre le pouce et l’index de la main droite.
– Saisissez enfin fermement chaque doigt, l’un après l’autre, entre le pouce tendu et l’index replié, et étirez-les tout en les massant par petites tractions des doigts, de la base vers leur sommet.
– Répétez sur l’autre main.
– Prenez une petite balle de golf et placez-la entre vos mains, à la base des paumes : doigts entrecroisés, faites-la rouler en passant bien partout, en insistant sur la base des paumes et des pouces.
A répéter sans modération, autant que vous le voulez, chaque fois que vous avez besoin à la fois de vous détendre et de vous redynamiser !

Dents
Rien de plus douloureux que les névralgies dentaires, et les problèmes de dents en général ! Pour les soulager :
– Trouvez un point qui se situe sur l’index, juste en dessous de l’angle de l’ongle, du côté du pouce.
– Massez-le vigoureusement !
Si vous redoutez de souffrir lors d’une séance chez le dentiste, appuyez fortement sur ce même point, avec l’ongle du pouce gauche, pendant toute la durée du soin !

Douleurs
Quel que soit le siège de la douleur, il s’agit d’abord de relâcher les tensions, qui ne font qu’aggraver le problème :
– Main droite placée verticalement devant vous, placez le pouce de l’autre main juste dans l’angle formé par le pouce et l’index, tandis que l’index gauche se place en face du pouce, à l’intérieur de la main.
– Exercez plusieurs pressions sur cette zone, qui correspond au plexus solaire.
Ensuite, pour agir plus spécifiquement sur votre douleur, reportez-vous à notre illustration, et localisez la zone réflexe correspondante à l’endroit qui vous fait mal : massez-la doucement, en insistant sur les points les plus sensibles.

Évanouissement
– Avec le pouce ou l’index replié, exercez des pressions fortes sur la zone réflexe de l’hypophyse, tout-à-fait au milieu de la partie charnue du bout du pouce de la personne évanouie.
Il est clair qu’il s’agit là d’un « premier secours », et que si la personne ne revient pas immédiatement à elle, vous appellerez sans tarder un médecin !

Hoquet
– Repérez d’abord le point qui se trouve dans l’angle et dans le creux qui se forme entre les os du pouce et de l’index lorsqu’ils sont écartés, contre la base du métacarpien de l’index (l’os du long de la paume).
– En partant de ce point, massez sur la peau en direction du poignet, jusqu’à une largeur de main plus haut.
Pratique si les circonstances ne vous permettent pas vraiment d’attendre que le hoquet s’arrête tout seul !

Torticolis
Soigner un torticolis sur la main ? Pourquoi pas ?
– Repliez les doigts de la main et repérez le point concerné : il se trouve sur le côté de la main, tout au bout du pli de flexion, contre la base de l’os du petit doigt.
– Dispersez-le, en tournant dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, pendant 2 à 3 minutes.

Sciatique

On parle de sciatique quand on a des douleurs sur le trajet du nerf sciatique, dans le bas du dos, et que ces douleurs sont associées à des douleurs lombaires. La sciatique peut être soulagée par des médicaments mais aussi par la réflexologie palmaire. Pour diminuer la douleur du nerf sciatique massez le bout de l’os long qui forme le 5e doigt, près du poignet. Pincez cette zone entre votre pouce et votre index et massez doucement. Vous devriez être soulagé en quelques minutes.

Si vous souhaitez relaxer les muscles de la fesse, massez la partie inférieure de la main droite et gauche, côté palmaire et coté dorsal.

Brûlures d’estomac
– Maintenez une balle de golf entre les paumes des deux mains, et faites-la rouler en passant bien partout, sur le milieu et le haut de la paume.
Procédez ainsi pendant quelques minutes, chaque fois que nécessaire.

Constipation

La réflexologie palmaire peut aussi être très efficace en cas de constipation. Avant de vous jeter sur un paquet de pruneaux, pensez à ces petits massages que vous pouvez vous administrer vous-même. Là encore, il suffira de venir pincer le point qui se trouve sur le dos de la main dans le creux de la pince entre le pouce et l’index, et de masser de façon circulaire.

Stimuler ce point aura un impact sur votre gros intestin et pourra donc vous débloquer.

Fièvre
– Avec le pouce ou l’index replié, exercez des pressions fortes sur la zone réflexe de l’hypophyse, tout-à-fait au milieu de la partie charnue du bout du pouce.
– Idem bien sûr sur l’autre main !
Répétez toutes les heures, jusqu’à amélioration.

Mal de gorge
– A l’aide du pouce, stimulez la zone réflexe des surrénales, dans la partie charnue à la base du pouce.
– Exercez également des pressions latérales, du haut en bas de chaque doigt, en insistant bien sur les phalanges qui se trouvent juste au-dessus et au-dessous de l’articulation.
– Faites de même sur l’autre main.
– Répétez plusieurs fois par jour, jusqu’à amélioration.
La stimulation de ces zones permet à la fois d’atténuer les symptômes et de réduire l’inflammation.

Grippe et refroidissement
– Massez les zones qui correspondent aux amygdales, au nez, au sinus, à la rate et aux intestins, selon notre illustration.
– Procédez de même sur l’autre main.
Répétez 2 à 3 fois par jour.

Allergies
Pour stimuler la zone réflexe concernée, procurez-vous une petite balle de golf.
– Doigts des deux mains entrecroisés, placez la balle entre les deux mains, à la base des paumes, et faites-la rouler sur les parties charnues des paumes : cela aura pour effet de stimuler la zone réflexe des surrénales.
Répétez l’exercice pendant quelques minutes 3 ou 4 fois par jour.

Réflexologie des mains et huiles esentielles

Vous ne verrez plus vos mains de la même façon : elles détiennent le pouvoir non seulement de vous servir, mais aussi de vous soulager !
Vous pouvez pratiquer les massages de réflexologie à mains nues, ou alors avec une huile ou une crème à base d’huiles essentielles, choisies pour leurs effets spécifiques !
Notre suggestion : dans de l’huile d’amande douce, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de romarin pour un effet stimulant, ou alors de lavande pour une huile calmante et décontractante.

Les huiles essentielles viennent en appoint au massage énergétique, pour faire voyager de manière plus dirigée et plus intense, l’effet régulateur entraîné par le massage. Elles ont en effet la propriété rare de franchir la barrière cutanée pour se disperser très rapidement dans l’organisme et porter, là où elles sont efficaces, leurs propriétés tonifiantes ou apaisantes.
Utilisez localement l’Huile 41 Oelessence, des 41 huiles essentielles majeures de l’aromathérapie, sélectionnées pour leur puissance équilibrante. Lorsque ce mélange est activé par le massage sur chacun des points sélectionnés, une pénétration sélective s’effectue : l’organisme « pompe » en priorité les huiles essentielles qui lui sont nécessaires.

Dans la lumière, la paix et l’amour soit le bienvenu “Voyageur de l’univers” ! Maranatha

Cliquez ici pour lire l’article original et suivre la discussion sur le forum de l’auteur (nouvelle fenêtre)

À lire aussi:
Les cinq bienfaits de la réflexologie palmaire (nouvelle fenêtre)

Une main tendue

UNE MAIN TENDUE…

“C’est beau une main tendue vers…

Non pour prendre… juste donner

Une main caresse sur un front fatigué

Une main fraîcheur sur un coeur brûlé

Une main douceur sur un corps brisé

C’est chaud une main ouverte

Aux armes qui s’y déposent

Aux larmes qui s’y reposent

Aux cris qui s’y posent

C’est cadeau Une main offerte !

On n’est jamais heureux
que dans le bonheur qu’on donne.

Donner c’est recevoir.”

(Abbé Pierre)

Visiter le site source ici (nouvelle fenêtre)

Les mains de l’amour et de la compassion

La compassion est la loi fondamentale de la Création. Le principe, la persistance et l’aboutissement de tout individu, de toute société et finalement du monde lui-même, tout tient dans la compassion.

(Amma)

Les mains de l’amour et de la compassion

Ô Mains qui nous sont données
Dans quel but humain, utilitaire, spirituel ?

Mains qui façonnent,
Mains qui créent,
Mains qui sculptent,
Mains qui écrivent,
Mains qui composent,
Mains qui serrent,
Mains qui ouvrent ,
Mains qui frappent,
Mains qui bénissent,
Mains qui unissent,
Mains qui tendent,
Mains qui caressent,
Mains qui cajolent,
Mains qui écartent,
Mains qui redressent,
Mains qui nourrissent
Mains qui prient,
Mains qui guérissent
Mains qui élèvent,
Mains qui applaudissent,
Mains qui tendent,
Mains qui flattent,
Mains qui guident,
Mains qui aiment,
Mains qui se joignent,
Mains qui écartent,
Mains qui dessinent,
Mains qui peignent,
Mains qui colorent,
Mains qui jouent,
Mains qui construisent,
Mains qui fabriquent,
Mains qui bercent,
Mains qui massent,
Mains qui réconfortent,
Mains qui soignent,
Mains qui pointent,
Mains qui étirent,
Mains qui imitent,
Mains qui trahissent,
Mains qui frappent,
Mains qui supplient,
Mains qui donnent,
Mains qui retirent,
Mains qui signent,
Mains qui nouent,
Mains qui font,
Mains qui lachent,
Mains qui plient,
Mains qui tapent,
Mains qui dorlotent,
Mains qui mendient,
Mains qui lient,
Mains qui cueillent,
Mains qui cachent,
Mains qui serrent,
Mains qui agrippent,
Mains qui lavent,
Mains qui réchauffent,
Mains qui saluent,
Mains qui arrachent,
Mains qui sauvent,
Mains qui couronnent,
Mains qui déposent,
Mains qui pardonnent,
Mains de créativité,

Ô Mains de Créativité,
De Compassion et d’Amour
Pour être au service de tout pour tous.

Aujourd’hui, nous laissons notre destinée
Humaine et spirituelle
Dans les Mains bienveillantes du Créateur.
Et notre Cœur louange la Beauté de la Création
Dans un immense élan de Joie et de Bonheur.
Amour que nous Sommes
Amour que Tu Es
Amour Qui  anime nos Mains de Lumière
Et dans cette Lumière est écrit
Le Nom de notre Âme Divine
Venue sur cette terre Bien Aimée
Apporter un peu de Joie et de Miséricorde
Aux âmes désséchées par la souffrance et la misère.
Oui, Oui la Vie n’est ni souffrance, ni limite
Mais Elle est Pure Joie et Abondance.
C’est pourquoi aujourd’hui ,
Notre Cœur s’unit avec le Très Haut
Pour  Être Plus Amour, Plus Compassion et Plus Joie !

Lire l’article original ici

Stimuler l’énergie par les méridiens des mains

Le Jin Shin Jyutsu est un art très ancien d’origine Japonaise qui utilise le toucher pour harmoniser l’énergie du corps. Vous pouvez l’effectuer sur vous-même pour aider à équilibrer votre énergie et vos émotions en stimulant les méridiens de vos mains.

La technique est simple, et on peut la faire n’importe où :

Chaque doigt est connecté à différents organes et émotions/attitudes. Consultez la liste ci-dessous pour savoir sur quelle zone vous voulez vous concentrer ou pour équilibrer tout le corps. Tenez le doigt relié à l’émotion que vous voulez calmer, ou l’organe que vous voulez guérir pendant 3-5 minutes tout en respirant profondément. Si vous voulez une harmonisation totale du corps, vous pouvez le faire avec tous les doigts de chaque main.

Dans une étude réalisée sur des patients du Markey Cancer Center, ils ont ressenti des effets positifs, dont une réduction du stress et des nausées après chacune de leurs sessions. De nombreux patients qui avaient du mal à se reposer ont également déclaré qu’ils mettaient beaucoup moins de temps à s’endormir quand ils tenaient leur pouce.

C’est peut-être pour cette raison que les bébés ont tendance à trouver un confort en suçant leur pouce ou que les gens font un doigt d’honneur pour montrer leur colère ?

Stimuler l’énergie et équilibrer les émotions :

Pouce

Émotions/ Attitudes : inquiétude, dépression, anxiété
Organes : estomac, rate
Symptômes physiques :maux d’estomac, maux de tête, problèmes de peau, nervosité

Index

Émotions/ Attitudes : peur, confusion mentale, frustration
Organes : reins, vessie
Symptômes physiques : problèmes digestifs, inconfort au niveau du poignet, du coude, du haut du bras, douleurs musculaires et au dos, problèmes de dents/
gencives, et dépendances

Majeur

Émotions/ Attitudes : colère, irritabilité, indécision
Organes : foie, vésicule biliaire
Symptômes physiques : problèmes de vue, fatigue, migraines, céphalées frontales, crampes menstruelles, problèmes de circulation

Annulaire

Émotions/ Attitudes : tristesse, peur du rejet, chagrin, négativité
Organes : poumons, gros intestin
Symptômes physiques : problèmes digestifs, problèmes respiratoires (asthme), bourdonnements dans les oreilles, sérieux problèmes de peau

Auriculaire

Émotions/ Attitudes : surmenage, faible estime de soi, insécurité, jugement, nervosité
Organes : cœur, intestin grêle
Symptômes physiques : problèmes osseux ou nerveux, problèmes cardiaques, pression artérielle, maux de gorge, ballonnements

Claire C.

Lire l’article orginal ici

Bénir pour protéger

L’énergie qui passe par vos mains peut servir à bénir tout ce que vous possédez matériellement.

L’intention d’envoyer du bien est la base.

Pour cela, centrez-vous dans votre cœur et reliez-vous à la source unique de tout ce qui est.

Ensuite, imaginez ce courant bienfaiteur qui passe dans vos mains et sort comme un rayon de lumière invisible et bienfaiteur.

Visualisez l’énergie de paix et de sécurité entrer dans toutes les particules qui composent l’objet.

Vous pouvez réduire cet objet et l’imaginer dans votre main (voiture, maison, bateau, caravane…).

En principe, c’est la main non dominante qui tient l’objet et la main dominante qui envoie l’énergie.

Vous pouvez aussi bénir la terre entière, l’humanité, les animaux, les plantes…

Soyez tous bénis.
Joéliah.
Happycultrice d’âme.
Visiter ici le Jardin de Joéliah

Les chakras de la main

Les chakras des mains dits chakras mineurs, ont un rôle important lié au chakra du coeur

Les chakras de la main sont situés dans la paume de chaque main, ils sont de plus petite taille que les chakras principaux et peuvent s’ouvrir et se fermer
à volonté selon que le corps a besoin de donner ou recevoir de l’énergie.

Ces chakras sont considérés comme des centres d’énergie mineurs contribuant à alimenter les sept chakras principaux.

Les chakras des mains vibrent à une fréquence plus élevée que les autres chakras, leur couleur habituelle est rouge mais ils peuvent être bleu, blanc ou
jaune.

Ces chakras sont directement associés au chakra du cœur, ils permettent la transmission de l’énergie d’amour par les mains. Leur état général indique notre
aptitude à donner, recevoir et créer.

Le chakra situé dans la paume droite tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et celui situé dans la paume gauche tourne dans le sens horaire.

Les chakras des mains sont probablement les plus utilisé et les plus contaminés, en effet, ils sont davantage en contact avec les produits nocifs, les
mauvaises énergies etc. que n’importe quel autre chakra du corps humain.

Lorsque nous rencontrons une personne inconnue et que nous lui serrons la main, de l’énergie passe d’une personne à l’autre; si cette énergie est négative
on peut ressentir un dégoût profond et soudain donnant envie de s’essuyer la main ou de la mettre dans sa poche au plus vite pour éviter tout autre contact
avec cette personne.

L’inverse, c’est à dire lorsque les mains transmettent de bonnes énergies, peut créer l’envie de se rapprocher de la personne, d’avoir davantage de contacts,
éventuellement de la connaitre davantage.

Ces réactions se produisent instinctivement sans même que nous nous en rendions compte.

Les chakras des mains stimulent le chakra de la gorge pour ce qui concerne la communication et le chakra du coeur pour ce qui est de la sensualité, des
contacts physiques.
Chakras des mains en bonne santé

Le chakra du coeur conditionne notre capacité à canaliser l’amour et les émotions dans le corps et dans l’esprit, il transmet ces informations aux chakras
des mains, c’est donc en premier lieu le chakra du coeur qui doit être harmonieux pour pouvoir communiquer sainement avec les autres chakras.

Lorsque les chakras des mains sont correctement connectés au chakra du coeur l’énergie transmise par ce dernier peut être contrôlée par les mains.

Les personnes dont les chakras des mains sont en bonne santé sont naturellement capables de donner et recevoir.

Elles peuvent transmettre leur amour, leur aide sans rien demander en échange, recevoir des compliments, des cadeaux sans considérer cela comme un dû et
ont généralement de grandes capacités manuelles, artistiques et créatives.

Lorsque les chakras des mains sont bloqués, la personne a du mal à utiliser ses mains par exemple pour démontrer ses sentiments par le biais du contact
(caresses) ou exprimer tout type de créativité manuelle.

Pour ouvrir les chakras des mains il faut donc agir en priorité sur le chakra du coeur.

pierres-magiques.com (nouvelle fenêtre)

La main qui fait du bien en quelques pensées, proverbes et citations

Sur certaines représentations qu’on a faites de lui, Bouddha regarde sa main droite. Mais ne fait-il que la regarder ? En réalité, lorsque Bouddha se concentre sur sa main, il entre en communication avec la grande main du Créateur, c’est-à-dire avec tout l’univers, avec les soleils, les étoiles, les nébuleuses. Et dans cette main du Créateur, c’est la Voie lactée qui représente la ligne de Saturne.
Si Bouddha se concentre sur sa main, c’est qu’une main n’est pas uniquement un organe physique que nous utilisons comme n’importe quel outil ou instrument : elle est imprégnée d’une matière fluidique grâce à laquelle elle communique avec les corps subtils de la nature. Comme Bouddha, celui qui se concentre sur sa main peut entrer en relation avec l’univers. Il se sent lui-même dans la main du Créateur, nourri par les énergies qu’il reçoit du centre de cette main.

(Omraam Mikhaël Aïvanhov)

Quelques proverbes et citations poétiques et inspirantes sur le thème de la main qui fait du bien

“C’est seulement si nous tendons la main pour empêcher quelqu’un de tomber que d’autres mains se tendront pour nous soutenir lorsque nous tombons.” (Amma)

“Si vous portez sur la vie les yeux de la sagesse et apportez la consolation d’une main compatissante à ceux qui souffrent, vous aborderez à coup sûr les rivages de la paix et de la félicité.” (Amma)

“Ce n’est pas de vaines paroles de sympathie que le monde a besoin, mais de main disposées à servir avec désintéressement.” (Amma)

«Nos mains sont comme des antennes: elles ont non seulement la possibilité de capter des courants d’énergies qui circulent dans l’espace, mais aussi de projeter des forces. Vous direz que c’est de la magie. Oui, tout ce que nous faisons, et particulièrement ce que nous faisons avec nos mains, est de la magie. Et les vrais mages sont ceux qui savent consciemment se servir de leurs mains pour recevoir des courants de forces ou les projeter, pour les retenir ou les orienter, pour les amplifier ou les atténuer. C’est le Créateur qui a doté nos mains de tels pouvoirs, et il nous appartient à nous de devenir des mages blancs qui ne travaillent qu’avec les puissances de la lumière.
Certains gestes de la vie quotidienne portent la trace de ce savoir millénaire concernant nos mains et leurs pouvoirs. Par exemple : dans tous les pays, quand les gens se rencontrent ou se quittent, que font-ils ? Ils lèvent le bras pour envoyer un salut, ou bien ils se serrent la main. La main sert donc bien de moyen d’émission et de réception entre les humains. C’est pourquoi ils doivent veiller à ne se donner que de bonnes choses à travers leurs mains.»
(Omraam Mikhaël Aïvanhov)

“Les mains qui viennent en aide sont plus saintes que les lèvres qui prient.” (Satya Saï Baba)

“Il ne suffit pas d’avoir les mains propres, il faut avoir l’esprit pur.” (Thalès)

“Garde toujours dans ta main, la main de l’enfant que tu as été.”
(Miguel de Cervantes)

“Toucher avec la pensée, c’est presque toucher avec la main.” (Victor Hugo)

“On transforme sa main en la mettant dans une autre.” (Paul Éluard)

“Mains maternelles – mains merveilleuses !
Ne se reposent jamais, ne refusent jamais,
Peinent, agissent jusqu’à la fin :
Encore à la tombe elles bénissent.” (Henri MERTZ)

“En prenant l’enfant par la main, on prend la mère par le cœur.” (Proverbe danois)

“Le chirurgien doit avoir un œil d’aigle, un cœur de lion, et une main de femme.” (Proverbe anglais)

“Être satisfait, c’est comme avoir un trésor dans le creux de la main.” (Proverbe tibétain)

“Pour tomber, on se débrouille seul, mais pour se relever, la main d’un ami est nécessaire.” (Proverbe yiddish)

“De l’effort de ta main tu te nourris, heureux tu es, le bonheur est à toi.” (Proverbe hébreu ; Le Talmud, Pirké Avot – Ve siècle).

“Mieux vaut agir une fois avec les mains que de regarder mille fois avec les yeux.” (Proverbe chinois)

“Quand le cœur n’y est pas, les mains ne sont pas habiles.” (Proverbe chinois)

“Le parfum subsiste toujours au creux de la main qui offre la rose.” (proverbe chinois)

“Regardons nos consciences comme nous regardons nos mains, pour voir si elles sont sales.” (Florence NIGHTINGALE)

“Il faut tendre la main à ses amis sans fermer les doigts.” (Diogène de Sinope)

“Mains, outils de l’esprit sans lesquels la pensée n’est que chimère.” (Alain ASLKN)

“Donne tes mains pour servir et ton coeur pour aimer.” (Mère Teresa)

“Si j’utilise les mains, c’est que l’amour est aveugle.” (Proverbe brésilien)

“Une main, même vide, est parfois d’un grand secours.” (Jean ETHiER-BLAIS)

“Quel que soit le chemin, quel que soit l’avenir, le seul guide en ce monde est la main d’une amie.” (Alfred de MUSSET)

“La solidarité, c’est l’aîné qui tend la main au cadet, le valide au malade, le père à ses enfants.” (Henri-Frédéric AMIEL)

“Souvent, toucher, effleurer même, vaut mieux que parler.” (Éric ORSENNA)

“Une fleur est écrite au bout de chaque doigt et le bout du chemin est une fleur qui marche avec toi.” (Tristan Tzara)